Un prix vaudois pour les droits des femmes

Le Centre de liaison des associations féminines vaudoises lance la deuxième édition de son prix Egalité. Il vise à récompenser et faire connaître des personnes, groupes ou institutions, qui par leurs activités, initiatives ou projets font preuve d’un mérite particulier dans leur engagement pour les droits des femmes et font avancer l’égalité réelle entre femmes et hommes.

Le dépôt des candidatures est maintenant terminé et le jury délibère.

 

Le Prix sera remis le mardi 1er octobre à Lausanne, lors d'une soirée festive, en présence de Mesdames Jacqueline de Quattro Conseillère d'état et Natacha Litzisdorf, Conseillère municipale lausannoise.

 

L’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas encore acquise, mais chaque année de très nombreux projets sont lancés pour avancer dans ce combat. Des associations s’engagent fortement dans ce sens, aux côtés de dizaines d’initiatives plus ponctuelles ou individuelles. Le Clafv, la faitière des associations féminines vaudoises, souhaite valoriser et soutenir cet engagement en attribuant un prix Egalité.

Ce prix distingue des activités, des initiatives, des engagements ou des projets vaudois qui ont eu lieu durant les deux années précédant la remise du prix. Il est attribué à un projet qui s’inscrit dans la continuité d’un engagement, et le montant octroyé devra servir cette continuité. Le prix récompense donc un projet ou une association dont les activités sont durables dans le domaine de l’égalité entre femmes et hommes. Le premier prix a été remis en 2017 à l’association DécadréE pour son engagement en faveur d’une presse égalitaire, lors d’une cérémonie à la Salle des fêtes de Montbenon, en présence de Madame Jacqueline de Quattro, conseillère d’Etat, et de Monsieur Jean-Yves Pidoux, municipal lausannois. Madame de Quattro nous fera l’honneur de sa présence pour cette nouvelle édition également.

 4000.- tous les deux ans

Ce prix a été initié avec le soutien du Bureau de l’égalité entre femmes et hommes (BEFH) du canton de Vaud, partenaire incontournable du Clafv. Il s’élève à un montant de 4000 francs et est attribué tous les deux ans. L’appel à candidatures a été lancé le jeudi 11 avril 2019. Le Centre de liaison appelle le public à proposer la candidature d’une association ou d’un projet de sa connaissance, jusqu’au 3 juin 2019.

Un jury et une marraine

L’attribution du prix est déterminée par un jury, renouvelé à chaque édition, et composé de personnalités des domaines politique, culturel, sportif ou économique, et d’un·e représentant·e du Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes du canton de Vaud. Pour sa deuxième édition, le jury est présidé par Léonore Porchet, membre du comité du Clafv et députée, membre du Groupe Egalité des Verts vaudois.

 

Chaque édition du prix est accompagnée d’une marraine ou d’un parrain, également membre du jury. Cette personnalité, considérée comme particulièrement méritante dans le domaine de l’égalité, met son expertise et sa notoriété au service du prix dont elle est la marraine. Cette année, c’est Doris Cohen Dumani, ancienne municipale lausannoise, qui tient ce rôle.

 

Contacts :

Léonore Porchet, présidente du jury 2019, membre du comité du Clafv, 079 350 67 43

Mary Mayenfisch-Tobin, présidente du Clafv, 079 287 34 56

Doris Cohen Dumani, marraine du prix 2019, 079 477 0900

 

 

COMPOSITION DU JURY

 

Léonore Porchet, députée, présidente du jury 2019, membre du comité du CLAFV

 

Valérie Vuille, journaliste, coordinatrice de l’association DécadréE

 

Carine Carvalho, députée cheffe de service, Bureau de l’égalité UNIL

 

Christina Barbey, secrétaire du Bureau Information Femmes (BIF)

 

Katia Jaton, Biologiste PhD, FAMH, Responsable Institut universitaire de microbiologie au CHUV, ancienne présidente du CLAFV

 

Pascal Gygax, psycholinguiste à l’Universite de Fribourg

 

Doris Cohen Dumani, marraine du prix, ancienne municipale lausannoise

 

Magdalena Rosende, Cheffe de projet vie professionnelle, Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH)


Pourquoi venir au CLAFV ?

C’est un réseau particulièrement doté en compétences féminines, qui permet des échanges très enrichissants ; une véritable interface de la vie civique, entre vie économique, politique et société en évolution.

Le CLAFV regroupe un très grand nombre de femmes par le canal de ses 40 membres collectifs et plus de 50 membres individuelles.

Toute association et personne qui adhère aux buts statutaires et en fait la demande peut devenir membre du CLAFV.

Devenir membre