La Fondation Madeleine Moret, membre du CLAFV, fête le 45ème anniversaire de la Maison de La Femme 1976-2021

 

Aperçu d’où nous venons et qui nous sommes

La belle demeure de la fin du XIX s. sise à l’avenue Eglantine, à Lausanne appartenait à Madeleine Moret.

Fille unique du notaire Edouard Moret et de son épouse Marguerite Paquier, Madeleine Moret naquit en 1901. Elle a vingt ans à peine lorsque la T.S.F. émet ses premiers balbutiements, elle s’y intéresse immédiatement, s’abonne à des publications spécialisées et construit elle-même son poste à galène.

Elle est la première femme suisse à obtenir en 1927, la concession fédérale de radio émetteur. De l’Eglantine, puis de sa petite maison de Reverolle elle converse sur les ondes avec ses correspondants proches et lointains et se livre à des recherches scientifiques. Parallèlement, elle fait de la musique, elle peint et écrit des poèmes.

Madeleine Moret s’éteint le 13 novembre 1973.

 

Pour permettre la création d’une Maison de la Femme à Lausanne, elle institua l’Union des Femmes pour seule héritière de tous ses biens, à charge pour celle-ci de créer une fondation ayant pour buts.

  • de servir de lien entre les sociétés féminines de Lausanne et du canton et notamment de mettre à leur disposition un lieu de réunion
  • de servir à la lutte pour les droits de la femme, la protection des intérêts féminins et l’amélioration de la condition de la femme et de la société en général
  • de travailler au développement culturel et artistique des femmes par des conférences, cours, discussions, expositions, bibliothèque et tout autre moyen de diffusion cultuel ».

Pour les Unions des Femmes du Canton de Vaud, l’idée d’une Maison de la Femme était dans l’air depuis les années 40.

Madeleine Moret, membre comme sa mère de l’Union des Femmes de Lausanne (UDF), au courant de ce projet, a permis la réalisation de ce rêve.

C’est avec fierté que les membres de l’UDF ouvrirent la maison au public lors de son inauguration officielle le 30 septembre 1976.

La Fondation voulue par Madeleine Moret a été créée quelques mois plus tard. La Fondation est dirigée par un comité de neuf membres, dont cinq doivent faire partie de l’UDF.

La fondation vit du travail non rémunéré fourni par les membres de son comité et par plusieurs collaboratrices bénévoles elles aussi. Viennent s’y ajouter les intérêts de son capital inaliénable et la contribution aux frais d’exploitation et d’entretien payée par les diverses associations et particuliers qui utilisent ses locaux.

Outre les associations qui exercent actuellement leurs activités sous le toit de la Maison de la Femme et que nous allons découvrir dans ces pages, d’autres ont débuté leur activité dans la Maison de l’Eglantine, ce sont : la Fédération Romande des Consommatrices, Clés pour le Travail, l’Association des Parents d’Elèves, Faire le Pas, Association Boulimie et Anorexie.

En 2021, la Maison de la Femme fête ses 45 ans d’activités.

 

Un regard sur l’ensemble de nos activités

Union des Femmes de Lausanne

L’Union des Femmes de Lausanne (UDF), est une des plus anciennes associations féminines du Canton. Elle fut créée en 1896

Association apolitique et non confessionnelle, elle fut, dès sa création, à la base de nombreuses actions importantes à plus d’un titre : lutte contre la tuberculose, l’alcoolisme, le manque de formation des femmes par rapport aux hommes, etc…

En 1906, elle ouvrait un bureau de conseils juridiques gratuits.

L’UDF organise également des conférences mensuelles sur des sujets d’actualité

https://maisondelafemme.ch/union-des-femmes/

 

Le bureau juridique de l’Union des Femmes

Le bureau juridique de l’Union des Femmes assure une permanence depuis le début du siècle, c’est en effet la première permanence juridique installée dans le canton. Son succès va grandissant et elle est ouverte actuellement tous les jours ouvrables.

Une vingtaine d’avocates et d’avocats, membres de l’Ordre des Avocats Vaudois, consacrent bénévolement et régulièrement un peu de leur temps cette permanence.

https://maisondelafemme.ch/services/

 

Service Ecrivain Public de l’Union des Femmes

Ce service a été officiellement ouvert le 9 janvier 1991 après la consultation juridique du mercredi. Actuellement, le service fonctionne en parallèle avec le Bureau Juridique, soit tous les jours.

 

Association pour les Droits de la Femme

Vers la fin des années 1960 l’Association pour les Droits de la Femme (l’ADF) à la recherche de locaux pour ses séances et assemblées s’installe au sein de la Maison de la Femme. Elle est à l’origine du le Bureau Information Femmes et de la Bibliothèque.

http://www.adf-vaud.ch/

 

Bibliothèque de l’A.D.F.    

L’ADF répondant à un vœu de Madeleine Moret a créé une Bibliothèque féminine et féministe où tout livre de femme ou sur les femmes est le bienvenu.

http://www.adf-vaud.ch/bibliotheque.html

 

Bureau Information Femmes

Créé par l’Association pour les Droits de la Femme et soutenu dès 1981 conjointement par l’ADF et le Centre de liaison des associations féminines vaudoises, le Bureau Information Femmes est un endroit où des femmes – et des hommes – peuvent téléphoner ou venir sans rendez-vous, dans l’anonymat le plus strict, s’informer, parler en toute confidentialité de leurs problèmes et recevoir l’orientation adéquate en cas de besoin.

Ce service est entièrement gratuit. Les bureaux, situés dans le sous-sol de la Maison de la Femme, sont ouverts les matins de 9h à 12h et les lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h. Il fonctionne grâce aux répondantes bénévoles qui sont des généralistes formées pour donner suite à toutes sortes de demandes.

https://bif-vd.ch//

Association de Familles Monoparentales et Recomposées

Installé depuis nombreuses années à la Maison de la Femme, l’AFMR s’efforce d’accompagner les mères et les pères seuls qui en font la demande, afin qu’ils découvrent leurs propres ressources et celles de leur environnement.

https://www.afmr.ch/

 

International Women’s Club – IWC

Le club des femmes anglaises de Lausanne a été fondé en 1968. Son but est de promouvoir la camaraderie entre les femmes anglophones : encourager le développement culturel et social de ses membres et stimuler leur intérêt dans des activités civiques et philanthropiques.

https://iwc-lausanne.org/

 

Association des Amis de la Fondation Madeleine Moret

En 1986, la Fondation Madeleine Moret – Maison de la Femme a fêté ses dix ans d’existence. Il s’est avéré alors nécessaire que le comité de la Fondation soit épaulé. L’idée d’une Association des Amis de la Fondation prit forme et se concrétisa. L’Association des Amis de de la Fondation Madeleine Moret s’est constituée le 20 mai 1987.

Grâce à leur participation aux activités de la Maison, leurs suggestions et leur appui financier, les Amis apportent un souffle nouveau à la Fondation.

Au cours des années, les Amis de la Fondation ont toujours soutenu financièrement la Fondation. On leur doit notamment l’installation de l’ascenseur.

Peut devenir membre toute personne physique ou morale qui en fait la demande. La cotisation annuelle est de Frs. 30. Les membres) reçoivent le programme de toutes les manifestations qui ont lieu à la Maison de la Femme.

https://maisondelafemme.ch/nous-soutenir/

 

Lyceum Club International Lausanne

Depuis 2013 le Lyceum Clubs réside à la Maison de la Femme. Regroupées en cinq sections (Beaux-arts, Lettres, Musique, Sociale et Sciences humaines, Artisanat) les membres se réunissent chaque vendredi après-midi pour des animations diverses (conférences, concerts, etc.) auxquelles le public est parfois convié

https://lyceumclublausanne.ch

 

Association Découvrir

Découvrir est une association à but non lucratif qui accompagne les femmes migrantes qualifiées résidant à Genève et ailleurs en Suisse romande dans leurs démarches d’insertion professionnelle.

http://www.associationdecouvrir.ch/

 

Soft power

C’est dans l’objectif de mobiliser les acteurs de la société civile et de distiller une nouvelle culture et vision pour la société que Soft-Power est née en 2017. Depuis 2020, Soft power organise une permanence à la Maison de la Femme sur l’entrepreneuriat féminin et l’entrepreneuriat social tous les premiers lundis du mois sous forme de 6 consultations de 30 minutes, entre 12h et 16h.

Les rendez-vous, proposés gratuitement, sont à réserver à l’avance, en utilisant la plateforme   https://soft-power.agenda.ch/#group=2233

Fondation Madeleine Moret  

Située à 15 minutes à pied de la gare de Lausanne, la Maison de la Femme met à disposition des espaces professionnels et modulables pour l’organisation de réunions, de manifestations, d’assemblées, de formations et de séminaires à des prix très avantageux.

Une réduction sur le prix de base est accordée aux associations féminines.

https://maisondelafemme.ch/locations-salles/

 

 

Maison de la Femme

Fondation Madeleine Moret

Av. Eglantine 6, 1006 Lausanne

Centrale :  021 323 33 22

Location de salles : 021 544 27 69

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://maisondelafemme.ch/


Pourquoi venir au CLAFV ?

C’est un réseau particulièrement doté en compétences féminines, qui permet des échanges très enrichissants ; une véritable interface de la vie civique, entre vie économique, politique et société en évolution.

Le CLAFV regroupe un très grand nombre de femmes par le canal de ses 25 membres individuelles et plus de 30 membres collectifs.

Toute association et personne qui adhère aux buts statutaires et en fait la demande peut devenir membre du CLAFV.

 

                         Devenir membre